• 105 - le baiser


     

    105 - le baiser.

     

    encre et craie sur papier

     

     

     

    " Il me baisera des baisers de sa bouche ; oui, tes étreintes sont meilleures que le vin.

     

    À l'odeur, tes huiles sont bonnes, ton nom est une huile jaillissante ; aussi, les nubiles t'aiment.

     

    Tire-moi derrière toi, courons !
    Le roi m'a fait venir en ses intérieurs.
    Jubilons, réjouissons-nous en toi !
    Mémorisons tes étreintes mieux que le vin ! Les rectitudes t'aiment "

     

    Cantique des Cantiques  / chapitre I - (2,3,4)

    traduction André Chouraqui 1950

     

     

     

     

     

     

     

    « 104 - les prémices du printemps106 - collage »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :